Étude de cas en analyse de défaillance (milieu industriel)

Type : Activités de perfectionnement

Numéro de l'activité : GMC-U015

Nombre d’unités d’éducation continue (UEC) : 0.7

Durée : 1 jour

Formation offerte à : Montréal, Québec

Faculté : Sciences et génie

Clientèle visée

Chefs de projet, acheteurs, techniciens, ingénieurs de produit ou de qualité. Tout professionnel cherchant à mieux comprendre et dialoguer avec les experts du domaine ou les bureaux d’étude chargés de la conception.

Contexte

Ruptures, fissurations, déformation permanente, corrosion, …toutes les avaries survenant dans un milieu industriel conduisent à une perte de temps, d'exploitation, et peuvent mettre en danger la vie des opérateurs. Les modes de défaillance et les problèmes de fiabilités sont nombreux mais il est possible de « diagnostiquer » la cause de ces avaries pour en retirer un avantage : éviter que cette défaillance ne se reproduise à nouveau. L’outil qu’est l'analyse de défaillances permettra, en effet, de faire la lumière sur les causes de la défaillance, avant la mise en place d’actions correctives.

La présentation de cet outil en énumérant différents cas permettra de constater l’étendu de ce qui peut être retiré d’une rupture ou d’un problème de fiabilité.

Objectifs

Cette formation vise à revoir les notions de base des matériaux métalliques; à connaître les différentes étapes d'une analyse de défaillance; à déterminer les différents modes de rupture des pièces métalliques; à déterminer le ou les modes de sollicitation à l'origine de la défaillance; à appliquer ces notions et ce vocabulaire à différents cas pratiques provenant du milieu industriel.

Contenu du cours

Introduction

  • Pourquoi réaliser une analyse de défaillance ?


Notions de base

  • Vocabulaire essentiel
  • Notions de bases sur les matériaux industriels
  • Analyse de défaillance : l’enquête est en cours !
  • Procédure d’investigation
  • Caractérisation des métaux
  • Modes de rupture et de sollicitation (Ductile, fragile, fatigue, …)
  • Types de défaillance (Fatigue, usure, corrosion, …)
  • Résultat de l’enquête !


Présentation d'études de cas pratique

  • Analyse du faciès (surface de rupture) d’un arbre de godet de 80 mm de diamètre.
  • Différents types de rupture de maillons de chaîne d’équipement de levage.
  • Rupture brutale d’un couvercle de pompe en fonte grise.
  • Analyse de la défaillance d’un roulement à bille intervenant 15 jours après l’installation du système.
  • Analyse de défaillance d’un siège de valve d’un réservoir de soude caustique.
  • Dégradation accélérée d'une conduite enterrée malgré la présence d'un système de protection cathodique (système actif à courant imposé)
  • Et différents autres cas permettant de mettre en évidence les différents phénomènes de corrosion

PRÉCISION SUR LE COURS

Présentation d'études de cas pratique

  • Analyse du faciès (surface de rupture) d’un arbre de godet de 80 mm de diamètre.
  • Différents types de rupture de maillons de chaîne d’équipement de levage.
  • Rupture brutale d’un couvercle de pompe en fonte grise.
  • Analyse de la défaillance d’un roulement à bille intervenant 15 jours après l’installation du système.
  • Analyse de défaillance d’un siège de valve d’un réservoir de soude caustique.

Formateur

  • Alexandre Szymanski, ing., M. ing.

    Ingénieur en matériaux, Alexandre Szymanski détient une maîtrise en génie mécanique à l'ETS et entretien encore un lien avec cette université en étant chargé de cours pour les cours  « Technologie des Matériaux » et «Technologie de Mise en Forme ». Il a travaillé chez  SGS CANADA inc., où il a participé à plus de 200 cas d'analyses métallurgiques, d'expertises légales et d'études de cas portant sur des équipements de l’industrie de la production de l'acier et de l'aluminium et sur des produits finis. Aujourd’hui, il est ingénieur métallurgiste pour Bombardier Transport et s’occupe de tout ce qui a trait au choix des matériaux, des méthodes de protection contre la corrosion ou de mise en forme et assemblage pour les véhicules ferroviaires.

    M. Szymanski est formateur en métallurgie depuis plus de 9 ans. Il a été amené à former aussi bien des employés de production n’ayant pas de formation spécialisée que des ingénieurs provenant de différents domaines. Ces formations couvrent l'ensemble du domaine des matériaux métalliques, de la corrosion aux traitements thermiques, en passant par des formations permettant l'obtention de différents niveaux de certification ONGC ou CWB (Bureau canadien de soudage).

Coût

  Tarif réduit Tarif régulier
  Montréal : valide avant le 14 janvier
Québec : valide avant le 11 février
 
Inscription générale 575 $ 635 $
 

JE VEUX LA MEILLEURE FORMATION POUR MON ENTREPRISE

RÉSERVEZ TÔT ET ÉCONOMISEZ!

Montréal : Valide avant le 14 janvier 2018.
Québec : Valide avant le 11 février 2018.

Pour vous inscrire

hiver 2018


Montréal

Jeudi 22 février 2018
De 8 h 30 à 17 h
550, rue Sherbrooke Ouest
Tour Est, 3e étage
Université Laval | Montréal

Date limite d'inscription : 19 février

Inscription générale

 

québec

Jeudi 22 mars 2018
De 8 h 30 à 17 h
Pavillon La Laurentienne
Université Laval

Date limite d'inscription : 19 mars

Inscription générale

 

Pour plus d'information

  • Direction générale de la formation continue
    418 656-3202
    1 855 656-3202
    Télécopieur : 418 656-5538
    info@dgfc.ulaval.ca