Dernières nouvelles

18 mai 2017

Concilier travail-études : 4 facteurs à considérer avant de se lancer

Vous en avez discuté avec votre employeur et votre entourage, vous êtes enfin décidés à suivre une formation universitaire. Entre métro-boulot-dodo, il faut maintenant ajouter lecture-étude-examen.

Avant de vous lancer officiellement, voici 4 facteurs à considérer pour bien évaluer l’impact de votre formation universitaire sur votre quotidien.

1 - La charge de travail par cours

Un crédit universitaire représente 45 heures de travail sous forme d’étude individuelle, de présence dans une salle de cours, dans un laboratoire, dans un atelier ou dans un stage. Pour un cours universitaire de 3 crédits, la charge de travail hebdomadaire est d’environ 6 à 9 heures  consacrées aux études. Est-ce possible d’intégrer cette charge de travail dans votre propre horaire professionnel et familial?

2 - Les critères d'admission

C’est un incontournable pour les programmes crédités; il y a des conditions d’admission. Prenez le temps de bien les lire pour évaluer si vous êtes admissible ou non. En cas de doute, communiquez avec les responsables universitaires pour des précisions. Respectez-vous les critères d’admissibilité du programme de formation souhaité?

3 - L'horaire et le lieu de la formation

Est-ce que l’horaire de la formation est hebdomadaire, mensuel? Pouvez-vous être libéré du travail ou devez-vous vous former sur votre temps personnel? Certains programmes s’adaptent à la réalité du travailleur en offrant une majorité de cours à distance ou en offrant des cours de soir.

4 - Les coûts afférents à la formation

Ajouter des études à votre horaire, veut aussi dire ajouter certains coûts dans votre budget (inscription, matériel, déplacements, etc.). Avez-vous accès à certaines subventions? Votre employeur peut-il défrayer certains frais? Informez-vous auprès de l’établissement d’enseignement au sujet des coûts d’admission et du programme de prêts et bourses au besoin.

Étudier tout en travaillant, c’est demandant. C’est pourquoi certains établissements d’enseignement s’adaptent à la réalité du professionnel en emploi et facilitent la conciliation études-travail.

Toutefois, les efforts fournis vous méritent un diplôme, de nouvelles compétences et des connaissances qui vous aideront à devenir meilleur dans vos responsabilités professionnelles. N’est-ce pas l’objectif?